Breaking News
Home » Informatique » Faire une recherche sur internet

Faire une recherche sur internet

Partager l'articleShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Email this to someoneBuffer this pagePrint this page

Il y a plusieurs façon d’atteindre un site Web. Bien sûr vous pouvez taper son adresse dans la barre de votre navigateur. Vous pouvez également utiliser les favoris, comme on l’a vu dans le chapitre précédent. Mais bien souvent, on atteint un site Web en l’ayant cherché depuis un moteur de recherche : un site d’un genre particulier qui permet, comme son nom l’indique, de chercher sur le Web.

Dans ce chapitre, nous allons voir quels sont les moteurs de recherche les plus connus, comment y accéder, et surtout, comment bien les utiliser.

Les moteurs de recherche

Les moteurs de recherche sont des sites Web un peu spéciaux qui permettent de chercher d’autres sites. Cela dit, ils restent des sites comme les autres : on peut donc par exemple les mettre en favoris pour ne pas avoir à taper leur adresse à chaque recherche.

Bien souvent, ils ne contiennent pas grand-chose à part un champ de recherche et un bouton. Et pour ceux qui présentent d’autres fonctionnalités, elles sont superflues par rapport à la fonction principale qu’est la recherche.

Champ de recherche de Yahoo
Champ de recherche de Yahoo

Quelques mots-clés bien choisis dans un champ comme celui-ci, un clic sur le bouton et hop ! Vous voilà avec une liste de résultats longue comme le bras. Tous ces résultats sont en fait des liens vers les sites susceptibles de vous intéresser.

Le principe

Attardons-nous cinq petites minutes sur le principe général de ces moteurs de recherche, juste pour le plaisir d’en apprendre un peu plus.

Le Web est immense. Je ne crois pas qu’il soit possible de dénombrer le nombre exact de pages existantes. Et quand bien même ce serait possible, ce nombre évoluerait tellement vite qu’il deviendrait obsolète en moins de temps qu’il n’en faut pour l’écrire. La quantité d’informations est si gigantesque que sans les moteurs de recherche, le Web serait parfaitement impraticable. Mais alors comment font-ils, ces moteurs, pour chercher aussi vite dans une telle quantité de données ?

Le principe est à la fois simple et génial. Un robot (un programme informatique si vous préférez) se balade sur le Web, de lien en lien, et indexe toutes les pages qu’il trouve. Indexer signifie ici faire correspondre des mots-clés à une page donnée. Par exemple, le Site du Zéro est sûrement indexé avec des mots-clés représentatifs de son contenu comme tutorielinformatique ou débutant.

Lorsque nous faisons une recherche, le moteur se « contente » de chercher des pages dont les mots-clés indexés correspondent à ceux que nous avons tapés.

Recherche indexée
Recherche indexée

Ainsi, il ne fait pas la recherche sur l’ensemble du Web mais seulement sur les mots-clés des pages déjà indexées. C’est un gain de temps considérable ! Sans ça, les recherches sur le Web seraient proprement interminables…

Évidemment, ceci n’est que le grand principe. Les moteurs de recherche utilisent des algorithmes extrêmement poussés qui permettent, entre autres :

  • d’affiner la pertinence des résultats par rapport à vos mots-clés ;

  • d’améliorer encore leur rapidité ;

  • de faire correspondre les résultats à vos habitudes de navigation ;

  • etc.

Google et sa domination incontestée du marché

À moins que vous n’ayez pas regardé la télé depuis la victoire de l’équipe de France en finale de coupe du Monde de foot, je suis sûr que vous connaissez au moins un moteur de recherche : Google. Cette comparaison avec l’équipe de France n’est pas anodine : 1998 est l’année où Google a vu le jour. Septembre 1998, pour être plus précis. Eh oui, lorsque Zidane a marqué ses deux buts de la tête contre le Brésil, Google n’existait pas ! :waw: Si je vous dis ça, c’est pour souligner que le Web est finalement très jeune. Et aussi qu’avant Google, le Web n’était pas le même.

Logo Google
Logo Google

Aujourd’hui, rechercher sur Google est devenu quelque chose de commun, banal. D’ailleurs, on entend souvent « Je vais chercher sur Google » plutôt que « Je vais chercher sur le Web ». « Googler » est même un verbe entré dans le langage courant (un verbe très moche, je vous l’accorde).

Au fait, savez-vous ce que signifie Google ? Ce nom est dérivé du terme mathématique Googol qui représente le nombre 1 suivi de 100 zéros. Cela est censé symboliser la quantité d’informations que représente le Web. C’est beau.

Mais Google n’est pas le seul moteur de recherche.

Les autres moteurs de recherche

Parmi les moteurs de recherche les plus connus, nous pouvons citer Yahoo. Celui-ci est le second moteur de recherche le plus utilisé dans le monde, suivi de Bing, le moteur de recherche de Microsoft. Enfin, sachez qu’il existe des moteurs de recherche plus confidentiels comme Doona, qui ont un caractère associatif et humanitaire très intéressant.

Bref, des moteurs de recherche, il en existe des dizaines. Les résultats qu’ils retournent ne sont pas toujours exactement les mêmes mais ils se valent. Avec tout ça, vous êtes bien armés pour parcourir le Web !

Quand les moteurs de recherche s’invitent dans les navigateurs

Voici un petit outil présent sur bon nombre de navigateurs Internet : une barre de recherche intégrée.

Barre de recherche intégrée
Barre de recherche intégrée

Observez, à droite de cette capture d’écran, une barre Google. Elle permet d’y lancer une recherche, sans avoir besoin de passer par la page d’accueil du site Web de Google. Cela économise quelques secondes de chargement de pages. L’image ci-dessus est tirée de Firefox mais une barre similaire est présente sur la quasi-totalité des navigateurs. Mieux encore, certains d’entre eux cumulent la barre d’adresse et la barre de recherche en un seul et même champ. C’est le cas de Chrome et Internet Explorer notamment.

Dans les paramètres de votre navigateur, vous pouvez choisir quel moteur utiliser dans cette barre intégrée.

Bien cibler sa recherche

Pour commencer une recherche, rendez-vous sur le site du moteur de votre choix. Pour cela, tapez par exemple www.google.fr dans la barre d’adresse de votre navigateur.

C’est bon, vous êtes devant un magnifique formulaire de recherche ? Parfait. Cherchons, dans ce cas !

Les mots-clés

Lors d’une recherche sur le Web, la plus grande « difficulté » est de bien définir ses mots-clés. Comme on l’a vu, les moteurs de recherche associent les sites Web à des mots-clés. Le but du jeu est de trouver ces mêmes mots. Prendre le temps de trouver de bons mots-clés est ainsi très important. Cela permet non seulement de cadrer la recherche, mais aussi de réduire le nombre de résultats possibles.

Mais alors comment définir les bons mots-clés ? Une bonne technique est de se poser des questions telles que :

  • Je cherche quoi ?

  • Je cherche  ?

  • etc.

Avec un peu de pratique, cela devient une habitude.

Prenons un exemple : vous cherchez à louer une voiture près de chez vous. Vous cherchez quoi ? Une voiture, certes. Mais essayez de taper le seul mot voiture, juste pour voir… Par exemple dans Google, regardez le nombre de résultats retournés (sous le formulaire) :

Recherche du mot voiture
Recherche du mot voiture

948 000 000 résultats environ. Rien que ça.

Tapons à présent location voiture :

Recherche plus précise : location voiture
Recherche plus précise : location voiture

15 600 000… C’est mieux ! Bon, vous me direz, 15 ou 948 millions, ça ne change pas grand chose : de toute façon, c’est énorme. C’est vrai. Mais dans le second cas, la recherche est centrée sur les locations. Vous évitez donc les sites de ventes, les collectionneurs, les résultats de F1, etc. Reste à répondre à la question : où ? En tapant le nom de votre ville, les résultats seront à nouveau restreints.

Au passage, sachez que le moteur de recherche ignorera les mots de liaison trop courants tels que dele, etc. Il ne prendra pas non plus en compte les accents et les majuscules. Que vous tapiez Zéro ou zero, les résultats retournés seront les mêmes.

Jetons justement un oeil à la forme que prennent ces résultats.

Les résultats d’une recherche

La liste de liens

Les résultats d’une recherche se présentent sous la forme d’une liste de liens. Chacun de ces liens mène potentiellement vers le site qui vous intéresse. Il sont accompagnés d’un petit texte descriptif ainsi que de l’adresse exacte du site en question. Sur certains sites très fréquentés, un plan plus ou moins détaillé peut même être affiché :

Résultat de recherche
Résultat de recherche

Sur l’image ci-dessus par exemple, nous avons donc :

  1. le titre du site ;

  2. l’adresse web du site (en vert) ;

  3. un petit texte descriptif ;

  4. un plan du site (ce dernier n’apparaîssant que sur certains gros sites).

Autant d’informations en si peu de place, si ce n’est pas merveilleux ! Et vous n’avez pas tout vu : certains moteurs de recherche (comme Doona) proposent un aperçu du site, sous forme d’une petite vignette à côté du lien. Je vous laisse essayer par vous-même.

Selon votre recherche (et le moteur choisi), vous aurez peut-être d’autres formes de résultats :

  • des images ;

  • des vidéos ;

  • des cartes (géographiques).

Essayez de taper restaurant Lille dans Google par exemple. Vous aurez alors une belle carte sur laquelle seront placés des restaurants. Pratique, non ?

Les sites déjà visités (et l’utilisation des onglets)

Titre étrange que celui ci-dessus, je vous l’accorde. Mais vous allez comprendre. Vous souvenez-vous des onglets de votre navigateur ? Leur utilisation est très pratique et nous allons tout de suite en voir un exemple concret.

Lors d’une recherche, on l’a vu, beaucoup de liens apparaissent dans les résultats. Si la recherche est un peu compliquée, on ne tombe pas forcément sur le site voulu dès le premier lien. On clique alors sur le bouton Précédent du navigateur, on attend que la page soit chargée, on clique sur le lien suivant… Pour éviter ce petit va-et-vient désagréable, je vous conseille d’ouvrir les différents liens qui vous intéressent dans de nouveaux onglets. Si vous ne vous souvenez pas comment faire, je vous invite à relire le chapitre précédent. ;)

Sur l’image qui suit, j’ai effectué la recherche tutoriel paint et j’ai ouvert les deux premiers liens dans de nouveaux onglets (vous pouvez le voir grâce au titre de ces derniers) :

Utilisation des onglets
Utilisation des onglets

J’en viens à la deuxième notion que je voulais aborder dans cette sous-partie : la couleur des liens. Vous pouvez voir sur l’image ci-dessus que les deux premiers liens sont en violet, contrairement au troisième qui est en bleu. Lorsqu’un lien est en violet, cela signifie qu’il a déjà été visité. Ici, c’est bien le cas des deux premiers liens puisque je les ai ouverts dans de nouveaux onglets.

Cette dernière fonctionnalité est très pratique lorsqu’une recherche vous mène sur beaucoup de sites différents. Retenez-la bien ! ;)

Les outils fournis par le moteur de recherche

Les moteurs de recherche disposent de fonctionnalités très intéressantes pour vous aider dans votre quête. Bien sûr, tous les moteurs n’ont pas les mêmes fonctionnalités (et c’est d’ailleurs ce qui pourra vous faire préférer tel ou tel moteur).

Les guillemets

Il arrive que votre recherche ne soit pas basée sur des mots-clés mais sur une phrase exacte. Par exemple, vous avez les paroles d’une chanson en tête mais impossible de vous souvenir de son interprète :

♫ Avec les philippines et Saint-Germain-des-prés ♪

Si vous tapez cette phrase dans un moteur de recherche, celui-ci va chercher des pages qui parlent des Philippines ou de Saint-Germain-des-prés, en ignorant les mots de liaison avecles et et. Bref, vous n’êtes pas prêts de remettre la main sur l’artiste en question.

L’astuce, c’est de mettre des guillemets autour de cette phrase dans le champ de recherche. Cette fois, le moteur cherchera tous les mots, dans cet ordre précis et sans en ignorer. Vous avez alors beaucoup plus de chances de tomber sur une page parlant de cette chanson (chanson des Wriggles, en l’occurrence). Tous les navigateurs proposent cet « outil ».

La correction orthographique et les suggestions

Certains navigateurs détectent lorsque vos mots-clés contiennent une faute. Cet outil est très pratique car il est plus difficile de trouver un bon résultat avec une belle grosse faute d’orthographe au milieu du mot-clé principal. >_ Tapons donc le mot (mal orthographié) anticonstiutionelement :

Correction orthographique par le moteur de recherche lui-même
Correction orthographique par le moteur de recherche lui-même

Dans son immense bonté mais sans faire preuve d’une courtoisie exemplaire, le moteur de recherche nous indique que nous avons fait des fautes et nous fait une suggestion différente. Pour suivre ses conseils, cliquez sur la suggestion. Cela aura pour effet de relancer une recherche avec le mot bien orthographié.

Dans la même veine, certains moteurs font des suggestions au cours de la frappe :

Suggestions de recherches
Suggestions de recherches

Je n’ai tapé que site du z et le moteur me suggère des mots-clés cohérents. Il n’y a plus qu’à choisir celui que je préfère (en cliquant dessus ou en utilisant les flèches du clavier et le bouton Entrée).

Cette fois, seuls les gros moteurs de recherche proposent ces fonctionnalités. À vous de voir lesquels. ;)

Les filtres

Il existe des filtres permettant de donner à votre recherche un cadre plus précis a posteriori. Sur Google par exemple, vous retrouverez toute une batterie de filtres à gauche de l’écran après avoir lancé votre recherche :

Filtres de recherches
Filtres de recherches

Je pense qu’il n’est pas nécessaire que je les détaille un par un. Notons simplement le premier d’entre eux : Pages en français. En cliquant dessus, vous exclurez de votre recherche toutes les pages qui ne sont pas écrites dans la langue de Molière. Très pratique, surtout quand les mots-clés sont en anglais (Google a alors la fâcheuse tendance de renvoyer des pages en anglais…).

Chercher sur un site en particulier

Enfin, il est possible de cantonner sa recherche à un seul site. Cela est très utile si, par exemple, vous vous souvenez avoir visité une page sur un site particulier mais que vous n’arrivez plus à mettre la main dessus. Il suffit pour cela d’ajouter à vos mots-clés l’expression site: suivie de l’adresse du site concerné.

Par exemple, si vous cherchez les pages où le mot Windows 8 apparaît sur le site du Zéro, saisissez la requête Windows 8 site:www.siteduzero.com.

Cette astuce fonctionne sur les principaux moteurs de recherche.

Pour finir ce chapitre, que diriez-vous d’un un petit exercice ?

Petite chasse au trésor…

Le principe de l’exercice est simple : chercher (et trouver) le Site du Zéro dans un moteur de recherche.

Eh bien c’est simple, en tapant Site du Zéro on trouve tout de suite ! Non ?

Bien sûr. Mais mettez-vous à la place de quelqu’un qui ne connaît pas le nom du site. Cherchez le Site du Zéro, sans donner comme mots-clés site et zéro. Le but du jeu est d’apprendre à trouver des mots-clés à partir du concept que vous recherchez. Je ne vous en dis pas plus, je vous donnerais une solution dans le cas contraire. :p

Je vous laisse chercher un peu…

Ok ? Vous avez trouvé ? Voici une solution possible :

En tapant tutoriel informatique débutant, vous trouverez votre site préféré en deuxième position.

En résumé

  • Un moteur de recherche est un site Web classique permettant de chercher et trouver d’autres sites Web.

  • Les moteurs de recherche les plus connus sont Google, Yahoo et Bing.

  • Un moteur de recherche indexe l’ensemble du Web afin de fournir des résultats très rapidement.

  • Les résultats d’une recherche sont présentés sous forme d’une liste de liens.

  • Une recherche doit être la plus ciblée possible, afin de ne retourner que des résultats pertinents. Utilisez des guillemets pour rechercher des phrases exactes.

  • Les principaux moteurs de recherche (notamment Google) permettent de filtrer une recherche a posteriori sur la date de parution d’une page, sa langue, etc.

Source : https://fr.openclassrooms.com/

Partager l'articleShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Email this to someoneBuffer this pagePrint this page

a Propos Xavier

Webmaster de l'annuaire belge Annubel que j'ai créé et gère depuis 1999 , passionné par l'informatique et la technologie en général.

Découvrer aussi

Blackout et guerre civile en Belgique à venir en 2014!

Partager l'article0050Comme annoncé dans tous les médias belges ces derniers temps, vous savez qu’un blackout …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *